Organisation du cursus pédagogique

Le cursus pédagogique des écoles Waldorf est divisé en trois cycles répartis chacun sur 7 ans se référant ainsi à la vision anthroposophique du développement personnel lié à des forces surnaturelles agissants de 0 à 7 ans (jardin d’enfant), de 7 à 14 ans (premier cycle, c’est-à-dire les “petites et moyennes classes”) et de 15 à 18 ans (deuxième cycle, c’est-à-dire “les grandes classes”). Le plan scolaire dans sa globalité peut être comparé à une spirale ascendante : les matières sont « revisitées » mais à chaque fois sous un angle différent qui permet d’approfondir et de découvrir de nouvelles facettes.

Le premier cycle qui concerne les enfants âgés de 7 à 14 ans rend primordial la relation de confiance et d’autorité entre le professeur principal et les élèves. Ainsi, les élèves restent dans le même groupe pendant ces 7 premières années, et sont suivis par le même professeur. L’enseignement est principalement réalisé à l’oral et met l’accent sur le développement artistique des élèves. Les manuels scolaires ne sont pas utilisés, de mêmes que les cahiers d’école qui sont créés par les enfants eux-mêmes. La lecture, l’écriture et le calcul s’apprend progressivement à l’aide d’objets et d’images, de contes, légendes et fables. Les notions abstraites sont introduites après l’âge de 12 ans.

Les quatre années qui suivent, les « Grandes Classes », de 15 ans à 18 ans constituent les dernières années de ce système pédagogiques. Les notions abstraites ainsi que les évaluations et les notes sont introduites afin de préparer les élèves aux examens d’entrées en école.

Concernant l’inspection des professeurs, elles sont réalisées de la même façon que dans l’enseignement public par des inspecteurs de l’Education nationale pour les écoles sous contrat. Les écoles hors contrat sont, elles, inspectées comme le prévoit la loi de décembre 1998 sur le contrôle de l’obligation scolaire. Pour plus d’information, regarder Wikipedia ici.

Leave a Reply