Une école associative

Chaque école Waldorf-Steiner possède une forme associative. En général, la création d’une école Steiner est issue d’une initiative citoyenne, c’est-à-dire qu’un groupe de personnes se rassemble et décide de créer une école instaurant la pédagogie Steiner-Waldorf. Juridiquement, elle prend la forme d’une association à but non lucratif, c’est-à-dire que tous ses bénéfices sont réinjectés dans l’école, soit pour l’achat de matériel, de la rénovation ou le développement de l’institution. L’école porte donc la responsabilité de se fournir elle-même les moyens matériels pour son bon fonctionnement. Ces comptes financiers sont publiés et peuvent être consultés librement par ceux qui le souhaitent.

Les membres actifs dans une école Steiner-Waldorf sont les professeurs et les parents d’élèves mais d’autres personnes intéressées peuvent également participer dans le fonctionnement de l’école (on les appelle des sympathisants) et peuvent adhérer en tant que membre associé.

Selon les écoles, des dispositions statutaires particulières permettent de faire en sorte que le collège des professeurs (c’est-à-dire un groupe de professeurs) reste maître des choix pédagogiques et des décisions concernant la constitution de l’équipe pédagogique. Cette particularité souhaitée par Rodolf Steiner est considérée comme un élément clef de la préservation de la liberté pédagogique au sein des écoles, bien que cela puisse poser parfois problème aux autres membres de l’école, tels que les parents d’élèves par exemple.

Un conseil d’administration émane d’une Assemblée Générale avec lesquels travaillent en étroite collaboration le collège des professeurs ainsi que les membres de l’association.

Les parents ont un rôle majeur dans l’administration des écoles et sont, par ailleurs souvent sollicités pour participer au bon fonctionnement de l’institution par la réalisation de tâches ménagères, d’administration, d’entretien, etc.

Leave a Reply